La renaturation du ru

Le projet de renaturation du ru est né en 2009 et sa vocation première est environnementale.

Il est porté par le SIARCE, dont une des missions de service public est l'assainissement, et l’AESN dont les actions sont financées par les taxes sur l'eau.

Projet mené dans la transparence, la renaturation du ru a été inscrite au Projet d'Aménagement et de Développement Durable lors de l'élaboration du Plan Local d'Urbanisme et fera l'objet d'une enquête publique début 2019.

Le ru de Ballancourt-sur-Essonne traverse la commune en prenant sa source dans la partie résidentielle de la ZAC de l’Aunaie et en se déversant dans la rivière Essonne. Avec la croissance urbaine et la construction des logements sociaux dans les années 1970, le ru a été « busé », ce qui signifie que le cours d’eau a été passé dans un tuyau.

Le projet de renaturation du ru est né en 2009, quand le schéma directeur d’assainissement de la commune a fait ressortir dans son diagnostic des arrivées d’eaux usées dans les collecteurs d’eaux pluviales qui provoquent une pollution du milieu naturel, notamment au niveau du ru, puis de la rivière Essonne. Parallèlement des eaux pluviales qui devraient se déverser directement dans la rivière passent inutilement par la station d’épuration, provoquant des coûts de fonctionnement qui impactent les factures d’eau de chacun.

La vocation première de la renaturation du ru est environnementale : corriger les non-conformités pour empêcher les eaux usées de se déverser dans la rivière qui n’est pas un égout et réhabiliter le ru comme collecteur des eaux de pluie. Démonter les berges artificielles en béton ou en matériaux amiantés, stopper les traitements phytosanitaires et les tontes excessives autour du ru afin de lutter contre l’érosion de ses berges. Un ensemble d’actions de développement durable qui participeront à rétablir la biodiversité. L’aspect esthétique est secondaire bien qu’important pour Ballancourt-sur-Essonne qui œuvre à préserver son esprit village.

Lors de l’élaboration du PLU, le principe de la révélation du Ru sur la rue de l’Aunette est inscrit dans le PADD (projet d’aménagement et de développement durable) soumis au débat du conseil municipal en avril 2010. L’ensemble des éléments du PLU a fait l’objet de concertations du public, des Personnes Publiques Associées au PLU, de réunions et expositions publiques et d’une enquête publique en octobre 2011. L’opération entrant dans le cadre d’une procédure de Déclaration d’Intérêt Général, elle fera l’objet d’une enquête publique début 2019. Le public pourra prendre connaissance du projet dans son intégralité, rencontrer le commissaire enquêteur, et s’exprimer dans le registre d’enquête publique.

Enfin ce projet est porté par le SIARCE (dont une des missions de service public est d’améliorer l’assainissement), en concertation avec l’AESN (Agence de l’Eau Seine Normandie) + la région + le département + l’Etat. Une grande diversité d’acteurs institutionnels dont l’aide pour le financement des travaux peut atteindre jusqu’à 80% et qui ne distribuent pas les subventions sans qu’il existe un véritable intérêt environnemental. La commune de Ballancourt-sur-Essonne a un budget serré mais maitrisé, qui ne supporte pas de dépenses inutiles ; nous ne participons pas directement au financement du projet mais uniquement à des dépenses qui permettent sa faisabilité comme l’acquisition de terrains aux abords du gymnase Pierre Denize.
Nous espérons vous avoir éclairé sur ce projet, son importance et sa vocation.